Révélation à Auroville

revelation

Ma visite à Auroville fait suite au visionnage d'un documentaire passionnant "Auroville: une Terre pour demain"

Accès rapide

- Vidéo Parlons du sol
- Histoire du reboisement d'Auroville
- La forêt de Révélation
- La ferme de Révélation

Un autre article plus généraliste sur Auroville est disponible ici...

Révélation est l'une des forêts recréées dans la ville d'Auroville à 12 kilomètres de Pondichéry en Inde du Sud... Ce projet a démarré en 1975 lorsqu'un Français a eu une "révélation" en arrivant sur ce lieu et il s'est dit qu'il serait intéressant de replanter une forêt sur ce terrain désertique, pour tout comprendre nous allons revenir un peu sur l'histoire d'Auroville...

Cette ville est née sur un plateau désertifié par l'homme, ce plateau était déjà occupé par les Romains car lors de la construction de certains bâtiments d'Auroville on a retrouvé des vestiges romains... Ensuite sous l'occupation coloniale avec les Français à Pondichéry et les Anglais à Madras (actuellement Chennaï), les armées se faisaient la guerre en mer car sur les terres il faisait déjà très chaud... Et pour faire la guerre en mer il faut des bateaux et donc du bois pour les fabriquer. C'est le début de la déforestation de la région de Pondichéry. Les Tamouls (habitants de la région) brulaient également du bois pour se faire à manger mais au début d'Auroville en 1968 les Tamouls n'avaient plus assez de bois et brûlaient des bouses de vaches séchées au soleil qui avaient plus tendance à se consumer qu'à réellement chauffer...

C'est entre le début des années 1900 et 1968 que le plateau de 20 kilomètres a été complètement déforesté, les tamouls y ont grandement contribué pour subvenir à la cuisson de leurs aliments. En 1968 le plateau ressemblait à Mars car la terre rouge pouvait faire penser à la planète rouge... Plus un arbre, très peu de culture tellement les sols étaient pauvres et l'eau inexistante, l'érosion inimaginable emmenait beaucoup de terre à chaque mousson et les sols étaient tellement durs qu'il fallait utiliser la barre à mine pour faire n'importe quel trou... Un chercheur a même fait le test de séparer les sables de la terre rouge et les a comparé aux sables sahariens... Il paraît qu'il était difficile de faire la différence...

auroville en 1968

Le plateau d'Auroville en 1968

VIDÉO Parlons du sol

Histoire du reboisement d'Auroville

Lorsque les premiers Aurovilliens sont arrivés ils ont eu tendance à planter des espèces d'arbres ornementaux exotiques, peut-être pas toujours adaptées à la région... Tous autodidactes les erreurs permettent d'avancer... Les premiers arbres sont partis avec la première mousson, il fallait refaire le travail...

Il a fallu se renseigner, regarder, comprendre... Plusieurs ingénieurs agronomes venant de l'ashram Sri Aurobindo ont implanté 2000 espèces d'arbres proches du Matrimandir, ils en ont sélectionné 400 qu'ils ont implantés dans les zones de forêt pour n'en sélectionner qu'une 20ène qui résistent parfaitement au climat et au vent des cyclones. Il a fallu faire la rétention de l'eau car toute l'eau tombant sur le plateau retournait directement dans la mer et emmenait tout sur son passage. Des barrages, des buttes de terre pour freiner la force de l'eau ont été battis...

Un gros travail a été fait à l'époque par Jean Pouyet qui s'occupe de la ferme Two Banyans et qui est aujourd'hui reconnu par le gouvernement Indiens comme l'un des spécialistes de la forêt subtropicale et accueillent régulièrement des étudiants venant du monde entier sur sa ferme.

aquifere auroville

Schéma très rapide représentant le système d'aquifère d'Auroville...

Le but de la construction des barrages et des buttes de terre était de faire passer l'eau dans la couche de graviers se trouvant sous Auroville afin de remplir les nappes phréatiques lors de la mousson alors qu'auparavant l'eau partait directement dans les plaines à l'Ouest ou descendait dans la mer à l'Est.

Butte de terre

On peut voir ici une butte de terre (le chemin), à gauche et à droite le terrain est plus bas...

Ravine Auroville

L'une des ravines qui sest formée à l'emplacement des routes, l'eau érodait tout sur son passage en période de mousson. Au bout de chaque ravine a été construit un barrage en terre pour retenir l'eau.

sol lunaire

Les sols de Révélation ressemblaient à ça avant la reforestation...

En 1978 il y a eu une pluie de 550mm en 24H, les barrages ont laché et toute l'eau s'est déversée dans les villages Tamouls en contrebas...

Avec la plantation des arbres, la percolation de l'eau dans la terre a été améliorée, le but était d'arriver à un 0 run off (ou aucune déperdition) alors qu'au début moins de 10% de l'eau percolait (tout ruisselait). Aujourd'hui grâce à tout le travail réalisé sur Révélation, il n'y a plus aucune déperdition et il faudrait une pluie de 700mm en 24H pour commencer à vraiment s'inquiéter sur la résistance des barrages...

Lors de la plantation de la forêt il a également fallu se battre avec les troupeaux de vaches et de chèvres qui montaient chaque jour depuis les villages tamouls, plus de 2500 têtes de bétail qui pouvaient ruiner le travail de plusieurs jours en quelques heures. On appelle ça la pression anthropique (ou la pression qui est liée à l'homme). A Révélation a été implanté sur tout le contour de la forêt une haie d'épineux pour éviter que le bétail ne rentre dans la forêt...

Haie d'épineux

Implantation d'épineux tout le tour de la forêt pour barrer la route au bétail des villages Tamouls...

Quand Patrick est arrivé en 1985 à Révélation, il s'est tout de suite dit que ça pourrait être intéressant de continuer le travail qui avait été commencé ici. Auroville sortait d'une période un peu compliquée avec la Sri Aurobindo Society (SAS), liée à l'Ashram de Pondichéry, qui avait essayé de reprendre la propriété d'Auroville de manière douteuse et violente après la mort de La Mère en 1973... Heureusement que Ratan Tata, l'un des plus gros businessmans Indiens avait fait pression sur le gouvernement Indien pour que la SAS cesse ses activités. Et c'est ainsi que la SAS a été virée non sans mal car il y eu un procès en cour suprême entre le gouvernement Indien et la SAS car le gouvernement n'avait apparemment pas le droit de s'initier dans cette histoire...

La forêt de Révélation

Enfin tout ça pour revenir aux 35 hectares de forêts de Révélation. Nous nous trouvons ici dans un écosystème énormément lié au vent car une fois tous les 10 ans a lieu un cyclone, ceux-ci ont d'ailleurs tendance à se rapprocher les uns des autres... Le dernier a eu lieu le 29 Décembre 2011 et a fait beaucoup de dégâts... Mais la forêt de Révélation même si elle a été touchée, elle a tout de même bien résistée... Il faut quand même nettoyer et replanter la forêt aux endroits où elle a été touchée. Aujourd'hui 3 Indiens sont employés à temps complet sur l'ensemble de la ferme. Auroville c'est une communauté de 2200 personnes qui emploie 5000 Tamouls des villages voisins...

Plantation

Ici les ouvriers Indiens creusent des trous pour replanter des arbres... On voit le bois entassé suite au nettoyage après le cyclone.

revelation-16

Les plants à planter au premier plan

Patrick Revelation

Patrick choisit l'emplacement idéal pour les futurs arbres...

replantation

Pendant que Babou propose du thé Massala à André, Patrick rebouche le trou avec la terre arable et met un peu de compost

Patrick Revelation

Patrick nous montre l'enracinement des plants fait dans la pépinière

Plantation

Plantation du plants avec un peu de compost...

Après 28 ans à Auroville Patrick, même s'il n'a aucune étude dans le milieu forestier, est devenu un expert de terrain qui sait reconnaitre n'importe quel arbre du stade de cotylédone à l'âge adulte. Il a appris à créer une succession d'espèces pour que la forêt puisse grandir et que les arbres les plus recherchés comme l'ébénier ou le santal puissent à nouveau pousser dans ces conditions subtropicales...

Ebeniers

Ici un ébénier déjà bien en place, dans 100 ans il sera possible de faire des meubles avec...

Ebéniers

Les feuilles de l'ébènier

Neem

Le Neem est un arbre ayant un fort pouvoir de revitalisation des sols, sûrement dû à son fort taux de silice selon Patrick. C'est également un arbre utilisé dans la médecine traditionnelle Hindoue.

Feuilles du Neem

Les feuilles du Neem

Acacia d'Australie

L'acacia d'Australie, l'un des pionniers à Auroville aussi appelé work tree par La Mère en nommant sa fleur "Travail" avant de savoir que c'est lui qui allait être l'arbre le plus planté à Auroville et celui qui fournirait aux Tamouls le meilleur bois pour la construction et le bois de chauffage... C'est également une espèce légumineuse capable de fixer l'azote de l'atmosphère.

Acacia d'Australie

Fleur de l'Acacia d'Australie

Baobab

Un Baobab planté dans le jardin de Patrick

Le but également de Révélation était de créer un Sanctuaire de forêt où l'homme n'a aucun impact sur l'environnement mis à part les chemins qui sont entretenus, aucune coupe de bois n'est fait, on laisse faire la nature. C'est d'ailleurs cette partie-là de la forêt de Révélation qui est le plus suivi par les chercheurs...

L'entrée du sanctuaire de forêt

L'entrée du sanctuaire de forêt, attention on reste calme ici vivent des porcs épiques qui peuvent chargés et qui sont un peu psychopathes, des cobras mais ils sont gentils et deux espèces d'aigles signe que la forêt se porte bien...

Sanctuaire de forêt

Seuls les chemins sont entretenus, le reste c'est la nature qui le gère à son rythme (au début il a tout de même fallu l'aider un peu...)

La ferme de Révélation

Depuis le cyclone Patrick travaille essentiellement sur la partie forêt car de nombreux arbres sont tombés et il faut nettoyer et replanter... Le bois vendu suffit juste à subvenir aux salaires des ouvriers et aux besoins de Révélation mais il faut le faire.

Avant sur la ferme il y avait beaucoup plus de production de fruits et légumes, maintenant il ne reste que quelques vergers, 3 vaches qui produisent de la bouse de vache pour le compost et un peu de lait pour les yaourts et le thé massala... Deux vachettes sont en train de grandir et prendront la place des anciennes vaches. Il faut savoir que 85% de la population en Inde est végétarienne de par la religion Hindoue, la vache est rarement engraissée pour sa viande. D'ailleurs ici la vache est sacrée, pour quelle raison? Tout simplement car ils reconnaissent l'intérêt de la vache en agriculture qui est avant tout un rôle de fertilisateur du sol...

Bananiers

Quelques bananiers sur la ferme de Révélation

Herbe à vache

Babou coupe l'herbe à vache pour la stabulation de la nuit

Herbe à vache

Les employés de la ferme

Vachette

Une petite vachette deviendra grande

Stabulation

La petite stabulation de la ferme Révélation

Stabulation

La petite stabulation de la ferme Révélation

 Vanille

Patrick et Nathalie ont réussi à implanter de la Vanille qui produit de temps en temps à condition de la polliniser... La Vanille étant une orchidée elle ne supporte pas les grosses chaleurs, c'est seulement après avoir implanté une forêt dense qu'il est possible de l'introduire ici...

Gousse de Vanille

Les gousses de Vanille prêtent à être récoltées...

Vigne sauvage

De la vigne sauvage qui a évolué avec le temps, absence de feuilles mais les rameaux sont épais et durs. En l'hybridant avec des cépages français il est possible de produire des raisins pour faire du vin (une partie du vin Indien est produite comme ça).

Pan

Un beau Paon... Allez fait la roue!!!

Eolienne et panneaux solaires

Une éolienne et des panneaux solaires permettent de pomper l'eau du puit.

Ferme Révélation

L'entrée de la ferme Révélation

Patrick Révélation

Patrick nous explique l'histoire d'Auroville et de Révélation

revelation

Un petit tour en forêt après la pluie

Guest House

L'une des Guest House de Révélation

fleur

Une magnifique fleur trouvée en chemin...