Monsanto Bayer Guilty of Ecocide

Les juges du Tribunal Monsanto "fictif", qui s'est tenu à La Haye le 15 et 16 octobre 2016, doivent rendre leur verdict en décembre. Mais quel est l'intérêt d'avoir organisé un tribunal citoyen de cette multinationale américaine qui n'aura jamais de valeur juridique alors même que Monsanto vient de se faire racheter par Bayer ?

Nous avons vécu un moment très fort, nous étions 750 à nous être déplacé à La Haye en Hollande pour participer et assister à ces audiences. Suite à l'arrivée des juges un grand silence s'est installé, Corinne Lepage a pris la parole pour déclarer le tribunal "ouvert". Puis vint le tour de Sabine Grataloup, la mère de Théo. Si vous avez suivi un petit peu la presse et la radio de ces derniers jours, vous vous êtes peut être retrouvé devant le portrait de théo posé sur les genoux de Sabine dans les pages de Libération ou vous l'avez peut être entendu dans Le Choix de la Rédaction sur France Culture.

Sabine Grataloup au Tribunal Monsanto

Tribunal Monsanto

De nombreuses auditions aussi dures que celle de Théo et de Sabine se sont enchainées tout le week-end, Monsanto étant clairement pointé du doigt pour son rôle dans les malformations infantiles, l'impact des pesticides dans l'environnement et sur les animaux... Plus de 30 nationalités sont venues témoigner à la barre ou pour animer des ateliers à l'Assemblée des Peuples. Des milliers d'internautes ont suivi de près et de loin les débats en direct sur internet et sur les réseaux sociaux.

Mais quel est le but de ce Tribunal Monsanto ? Je trouve personnellement que c'était le meilleur moyen de rassembler, de se regrouper, de discuter en espérant bien évidemment que le droit international évolue avec par exemple la prise en compte du crime d'Écocide comme l'explique extrêmement bien Valérie Cabanes qui vient de sortir un nouveau livre "Un nouveau droit pour la terre"

Valérie Cabanes au Tribunal Monsanto

Francoise Tulkens, présidente du Tribunal Monsanto

Juge Francoise Tulkens au Tribunal Monsanto

Dans une interview accordée au journal Le Monde, la Présidente du Tribunal, Madame la Juge Tulkens, a souligné l’importance du Tribunal :

Les questions d’accès à l’eau, à une alimentation saine, sont des problèmes anciens. Ce ne sont pas des nouveautés qui trottent dans la tête d’activistes furibonds. Et ces problématiques, comme le droit à un environnement sain, risquent de devenir de plus en plus importantes avec le changement climatique. Il est de notre devoir de mettre des outils juridiques en place pour faire face à ces problèmes et le Tribunal Monsanto est une étape, un outil dans cette dynamique.

Monsanto a choisi de ne pas se présenter, le Tribunal a toutefois retenu son attention car l'entreprise a publié une déclaration en 5 langues arguant que ce Tribunal se focalisait sur les mauvais sujets alors que les débats auraient dû porter sur comment nourrir le monde. La question de l’alimentation mondiale était justement le sujet abordé au Tribunal mais aussi à l’Assemblée des Peuples. Plusieurs intervenants comme Vandana Shiva ont prouvé que Monsanto et ses semblables ne nourrissaient pas le monde. Ils produisent des matières premières ou "commodités" au coût très élevé pour la santé et l'environnement: de l'alimentation animale, du carburant pour les voitures et du sucre pour l'industrie agroalimentaire. De nombreuses initiatives existent à travers le monde, il est tout à fait possible de se passer de pesticides pour nourrir l'humanité !

Vandana Shiva Au Tribunal Monsanto

Vous pouvez activer les sous-titres en bas à droite de la vidéo, bouton CC.

Paul François au Tribunal Monsanto

Paul Francois au Tribunal Monsanto

Nnimmo Bassey a déclaré lors de l'ouverture:

Être ambassadeur de ce tribunal, c'est comme être ambassadeur de la Terre-Mère. Si elle pouvait parler, Monsanto serait en prison depuis bien longtemps! La nourriture est synonyme de célébration, de culture, de vie. Il ne s'agit pas d'une lutte contre une seule entreprise multinationale mais c'est un combat pour la vie, c'est un combat pour la liberté. Un combat pour arrêter les grandes entreprises de coloniser nos systèmes alimentaires, de coloniser notre agriculture, de faire de la Terre-Mère leur esclave pour leurs profits."

Le site du Tribunal Monsanto ainsi que le Facebook a été alimenté tout le WE, vous devriez trouver de nombreuses autres informations.

Quid du verdict ?

Les juges rendront leur avis en principe avant le 10 décembre, La Journée Internationale des droits de l'homme et même si cet avis n'aura aucune valeur juridique, il aura le mérite de faire le point sur la situation !

Madame la Juge Tulkens:

L’avis que nous rendrons en principe avant le 10 décembre, Journée internationale des droits de l’homme, sera adressé à Monsanto et aux instances des Nations unies. À partir de cet avis, d’autres juridictions pourront peut-être être saisies et d’autres juges interviendront. Nous, nous aurons vu, entendu, constaté et délibéré. Et sans doute des nouvelles questions, comme celles qui concernent l’écocide, pourront être prises en compte par le droit international.

Jean-Baptiste Michel Redde au Tribunal Monsanto

#Bayer #Monsanto etc. Guilty of Ecocide - Coupable d'Écocide.

Jean-Baptiste Michel Redde au Tribunal Monsanto

Juge Eleonora Lamm, juge au Tribunal Monsanto

Juge Eleonora Lamm au Tribunal Monsanto

Juge Jorge Abraham Fernandez Souza, juge au Tribunal Monsanto

Juge Jorge Abraham Fernandez Souza au Tribunal Monsanto

Juge Steven Shryman, juge au Tribunal Monsanto

Juge Steven Shryman au Tribunal Monsanto

Juge Dior Fall Snow, juge au Tribunal Monsanto

Juge Dior Fall Snow au Tribunal Monsanto

Un immense merci à François Veillerette de Générations Futures qui a réalisé les interviews avec moi et à Elsa Kissel, bénévole de l'association qui nous a supporté tout le week-end (et c'était pas une mince affaire...).

Mots-clés: monsanto, générations futures, françois veillerette, tribunal, bayer, vandana shiva, sabine grataloup, eleonora lamm, steven shrybman, valérie cabanes, dior fall snow, françoise tulkens, jorge abraham fernandez souza, jean-baptiste michel redde, paul françois

 

 Aimez-vous ce site ?


Documentaires à découvrir !

Insecticide Mon Amour

Une enquête de plus de 2 ans autour du problème des traitements obligatoires aux insecticides contre la flavescence dorée dans le vignoble bourguignon.

Insecticide Mon Amour - Film documentaire

La Clef des Terroirs

Entre passion et poésie, ce film documentaire retrace la vie de vignerons ayant choisi de travailler au plus proche de la nature.

La Clef des Terroirs - Film documentaire

Retrouvez MOI sur les réseaux sociaux

Le realisateur de documentaire Guillaume Bodin au domaine de la soufrandiere à vinzelles Guillaume Bodin

Je voulais devenir vigneron en biodynamie mais les traitements chimiques ont tout remis en question. Je me suis reconverti dans le documentaire.

Suivez-moi sur FACEBOOK - TWITTER